Message de AIDOP:
DÉMOCRATIE ET SACRÉ
1° temps (cf. note 1) Table-ronde & débat = le mercredi 31 mai 2017 , 17h00-19h30, à l’Ecole Normale Supérieure, 45 , rue d’Ulm Paris 5°, Salle Cavaillès.
Organisés par Dominique de Courcelles PSL-CNRS/ENS et Jean-Paul Durand op AIDOP (Agence internationale diplomatie et opinion publique ; en coopération avec le Centre d’Etudes du Saulchoir, dirigé par Bernard Bourdin op)

PROGRAMME

Ouverture

Dominique de COURCELLES, directrice de recherche CNRS/ENS – Paris Sciences Lettres Research University
& Henri FROMENT-MEURICE, ambassadeur de France, président d’AIDOP
Interventions

1. Philippe CAPELLE-DUMONT, Université de Strasbourg

2. Bernard BOURDIN op, Faculté des sciences sociales et économiques de l’Institut catholique de Paris et Centre d’études du Saulchoir (CES)

3. Dominique de COURCELLES, PSL-CNRS/ ENS

4. Philippe GAUDIN, Institut européen des sciences des religions, Ecole pratique des hautes études

5. Ghaleb BENCHEIKH, président de la Conférence mondiale des religions

6. Emmanuel DECAUX, Université Panthéon Assas Paris II, vice-président d’AIDOP

Débat

Conclusions provisoires et perspectives avec :

Marie-France RENOUX-ZAGAME, Université Paris I- Panthéon Sorbonne (pressentie),

Bernard BOURDIN op, directeur du Centre d’Etudes du Saulchoir,

Jean-Paul DURAND op, Faculté de droit canonique de l’ICP, fondateur d’AIDOP

Après cette séance des Table-ronde et débat exploratoires et incitatifs du 31 mai 2017, aura lieu en principe un colloque plus ample ou plus spécialisé en 2018.
La Table ronde/débat à l’ENS du 31 mai 2017 se situe dans le cadre de la série du théologico-politique relevant du séminaire pluriannuel DEVENIR DE L’ETAT LAÏC , co-dirigé depuis le 9 décembre 2015 par Jean-Paul DURAND op , fondateur d’AIDOP et par Bernard BOURDIN op, directeur du CES, avec le concours d’une part du Pôle AIDOP du théologico-politique, présidé par Philippe CAPELLE-DUMONT et d’autre part du Pôle AIDOP démocratie et justice, co-présidé par Emmanuel DECAUX de l’Université Panthéon Assas Paris II et par Antony Samy SAVARIMUTHU , du Séminaire St Petrus de Bangalore; deux pôles dans le cadre du Programme de recherche et de formation N°4 d’AIDOP : “Pardon, réconciliation, justice” , dont Emmanuel Tawil , de l’Université Panthéon Assas Paris II, est le directeur exécutif et Paula Kasparian , Présidente d’Artisans de Paix, la chargée de mission AIDOP aux rapports “des éthiques & des mystiques” ( www.aidop.org).

Exposé des motifs :

Après avoir cherché à congédier en France tout droit divin autour des 14°-18° siècles , des formes de religions civiles , de contrats civils, de laïcités peuvent-elles magnifier et garantir, en quasi impératifs catégoriques, UN SACRÉ CIVIQUE? De tels impératifs seraient-ils des remparts post-modernes face à l’arbitraire anti-démocratique des cléricalismes naturalistes, confessionnels, corporatistes ? De tels impératifs serviraient-ils de quelconques remparts face à des risques de guerres civiles, de crises nihilistes et anti-humanistes , de tentations populistes et fondamentalistes ?

a- D’abord une table-ronde/débat d’actualité et exploratoire le 31 mai 2017 : actualités françaises , européennes, mondiales , de quêtes – sans moralisme – de moralisation du vivre ensemble ? Malgré corruptions et doutes, comment l’urgence sécuritaire se concilierait-t-elle avec de plus justes prises en compte de pluralismes culturels et sociaux ?

b- Ensuite en 2018 en principe, un colloque plus ample ou plus spécialisé sur la mise à l’épreuve des fondements et des modalités du vivre ensemble de justice et de paix:

diagnostiquer des ressorts profonds, – rémanents ici et inédits là – , de crises dans le monde à propos de pluralismes culturels, religieux , sociaux .

Inscription nécessaire. Nombre de places limité . Date ultime d’inscription le mardi 30 mai 23h30 à pr.jpauldurand

_____________________________________

Consociatio Internationalis Studio Iuris Canonici Promovendo

http://www.consociatio.org/congresso2017/it/

Annunci